Пресса

La Bonne Etape de Périco Légasse

La Bonne Etape de Périco Légasse

Д/М/Г

Promenade en Val de Loire à la rencontre de ceux qui perpétuent le meilleur de l'art de vivre dans notre région. Durée: 13 minutes Présentation Périco Légasse. Réalisation: Jérémie Eraud.

Sasnières . un restaurant étonnant, Le Plessis

Sasnières . un restaurant étonnant, Le Plessis

Д/М/Г

Publié par Sabine & Xavier CAMPION

Au cœur d’une vallée pleine de charme, le jardin, classé « remarquable », du Plessis-Sasnières offre aux yeux éblouis du promeneur ses pelouses, son étang d’eau vive, ses fleurs, ses arbres centenaires et son potager ; jusqu’à l’automne 2016, on pouvait y prendre quelques instants de repos dans le salon de thé ou sur la terrasse du moulin en dégustant des pâtisseries maison.
Si ces plaisirs demeurent toujours accessibles, le visiteur peut, depuis bientôt deux ans, déguster un repas mariant produits du terroir et vins régionaux dans l’ancienne orangerie transformée en une élégante, spacieuse et confortable salle de restaurant. L’été, la terrasse dominant le plan d’eau offre un endroit de rêve, à la fois raffiné et bucolique, pour apprécier les saveurs subtiles des mets originaux concoctés par le maître des lieux, Guillaume Henrion.

Restaurant “Le Plessis” 41310 Sasnières. T. 02 54 82 87 33; www.leplessis.restaurant.fr

SASNIÈRES : UN TOUT NOUVEAU RESTAURANT, LE PLESSIS, VIENT D'OUVRIR

SASNIÈRES : UN TOUT NOUVEAU RESTAURANT, LE PLESSIS, VIENT D'OUVRIR

Д/М/Г

Au jardin « remarquable » de Sasnières, « Le Plessis » vient d’ouvrir dimanche au public. Ce restaurant est le tout nouveau -né de la famille Henrion, de Guillaume plus précisément. Architecte d’intérieur de formation, jardinier paysagiste par option et cuisinier par passion, Guillaume Henrion a longtemps fait les confitures et cakes salés et sucrés du salon de thé du domaine. Il a aussi occasionnellement régalé de blanquettes, poules au pot et autres spécialités bien françaises les touristes venus en car passer une journée entière dans le joli parc à l’anglaise que certains venaient de loin découvrir et admirer.

Il y a quelque temps, l’envie est venue à Guillaume d’y ouvrir un restaurant à la fois raffiné et bucolique, qui utiliserait les produits des vergers et potagers du domaine, et serait aussi prétexte à le mieux découvrir. Il a fallu plus d’une année de travaux et beaucoup d’ingéniosité et d’énergie pour transformer l’orangerie rustique en une salle de restaurant belle, claire, spacieuse et ultraconfortable.

Samedi soir des « cobayes » ont été invités à la « générale » avant l’ouverture officielle du lendemain. Tous sans exception ont beaucoup apprécié le moelleux des fauteuils, la disposition des tables, la qualité de l’éclairage, l’efficacité du chauffage et la décoration de la salle.

Ce soir-là, seul en cuisine, face à ses matériels tout neufs, Guillaume a connu un grand moment de solitude. Quarante convives critiques à satisfaire en même temps avec dix-huit plats d’une carte ambitieuse, c’était un challenge difficile à relever ! Les consommateurs de soupes, tartares de saumon et blanquettes ont été ravis ; ceux qui avaient opté pour les ris de veau ont semble-t-il été moins gâtés ; le gâteau maison, lui, a rallié bien sûr tous les suffrages tandis qu’en salle le jeune serveur, (un autre Guillaume), faisait de son mieux pour limiter les temps d’attente. Même en « essuyant les plâtres » tous les invités de cette « générale » ont passé une très agréable soirée. Le Plessis, assurément l’un des plus jolis et confortables restaurants du Vendômois devrait bien vite, avec un peu plus d’organisation et de maîtrise du matériel, en devenir l’un des meilleurs n’en doutons pas !

Anne Braillon

Ouvert du jeudi au lundi de 12h30 à 14h00 et 19h30 à 20h45. Tel 02 54 82 87 33 leplessis.restaurant@orange.fr

#JardinduPlessisSasnières #RestaurantlePlessis

Un restaurant au coeur du Plessis-Sasnieres

Un restaurant au coeur du Plessis-Sasnieres

Д/М/Г

Il va s’appeler “ Le Plessis ” et devrait ouvrir fin août. “ Il ”, c’est le restaurant que Guillaume Henrion concocte dans les Jardins de Sasnières.

A force de répéter que nous n'avons pas de restaurant sur place, mais seulement un salon de thé, l'idée s'est imposée. Il ne restait plus qu'à aménager l'espace nécessaire et à se lancer, confie Guillaume Henrion, gérant en charge du développement du domaine, architecte d'intérieur de formation. Et passionné de cuisine.
...

Будьте в курсе новостей( * )